COMMUNIQUÉ


COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

QUASI-ÉQUILIBRÉS :
À QUEL PRIX !?

 

 

Le 5 juin 2018, s'est tenue la première réunion annuelle de la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale, où l'on a pu enfin constater que la Sécurité Sociale n'a jamais été en danger financier : l'embellie des comptes sociaux est sans équivoque, et le régime général de la Sécurité Sociale pourrait afficher dès cette année un excédent de 2,5 milliards d'€uros !

 

Pour autant, selon le Gouvernement et le MEDEF, il ne faut pas crier victoire trop fort, au risque que de mauvaises langues osent demander un relâchement de la contrainte budgétaire !

Il faut grossir le trait en matière de communication, en affichant un déficit de 0,3 milliards rendu possible par l'adossement d'un fonds structurellement en déficit faute d'affectation de recettes.

 

Pour Force Ouvrière, c'est nier tous les efforts qui ont été exigés ces dernièeres années à l'ensemble des secteurs et services de la protection sociale collective. C'est également nier la dure réalité de tous les jours où assurés et allocataires peinent à faire valoir leurs droits, à avoir accès aux soins et où tous les personnels sont en souffrance faute d'embauches et de moyens.

 

Et non, cela ne changera pas, la "trajectoire de redressement des comptes publics" et "la diminution des coûts de fonctionnement", en langage de petits comptables, doit se poursuivre. Même désormais, la Sécurité Sociale doit "contribuer à redresser les comptes publics". Traduction : les réductions de personnel vont s'accentuer, et encore pire, les excédents de la Sécurité Sociale vont être transférés à l'Etat pour désendetter ses propres comptes ! Cela est prévu pour la durée du quinquennat, et d'ores et déjà inscrit dans la Loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022 !

 

Pour Force Ouvrière, c'est cacher le choix dogmatique gouvernemental d'anéantir notre modèle social républicain au lieu de s'attaquer aux dizaines de milliards d'€uros de pertes de recettes chaque année, en raison du travail dissimulé, de l'évasion socio-fiscale, de l'actionnariat salarié exonéré de cotisations ou à moindre taux.

 

 

 

 

VOUS EN AVEZ MARRE DE CES GRÊVES

ET DE CES BLOCAGES ?

 

 

FAÎTES LE SAVOIR !!!

 

COUPON A ENVOYER A VOTRE EMPLOYEUR

ET AU GOUVERNEMENT

 

 

Je soussigné(e) NOM……………… Prénom………………

 

 

Demande à ne pas bénéficier des améliorations que les travailleurs en grève pourront obtenir, par exemple :

 

  • Je demande à travailler au moins jusqu’à 67 ans ;
     
  • Je veux pouvoir être licencié plus facilement, qu’il s’agisse d’une incapacité due à un accident de travail ou à une diminution des bénéfices de mon entreprise ;
     
  • Je souhaite que mes indemnités soient réduites en cas de licenciement, y compris en cas de licenciement abusif ;
     
  • Je suis favorable à ce qu’il y ait un droit du travail par entreprise et non plus les mêmes droits pour tous ;
     
  • Je ne souhaite plus passer de visite médicale ;
     
  • Je veux que mes horaires de travail (durée et répartition) puissent être modifiés n’importe quand ;
     
  • Je veux pouvoir travailler jusqu’à soixante heures par semaine et même sans limite en cas de forfait jour ;
     
  • Je souhaite que mes heures supplémentaires soient bien moins rémunérées et je suis d’accord pour qu’elles ne me soient payées que tous les trois ans ;
     
  • Je suis d’accord pour que mes dates de départ en congés puissent être légalement modifiées moins d’une semaine avant mon départ ;
     
  • Je souhaite que tous les acquis sociaux soient remis à zéro tous les cinq ans ;
     
  • Je suis favorable à l’étouffement des services de l’inspection du travail.

 

Merci de répondre favorablement à mes demandes.

 

 

Date et signature.

 

 

 

EN OPTION

 

 

Pour préparer l’avenir avec modernité, je ne souhaite plus bénéficier des améliorations gagnées par le passé :

 

  • Je renonce à mes congés payés ;
     
  • Je renonce à la Sécurité Sociale ;
     
  • Je ne veux plus de salaire minimum ;
     
  • Je suis favorable à l’interdiction des syndicats et du droit de grève.

 

 

 

Syndicat Force Ouvrière 3329

Mail syndicatfo@ch-avignon.fr

 Site web www.fo-ch-avignon.fr